Accueil > Tout Gorgé Meens > Avec les oiseaux

Avec les oiseaux

2010 - musique Gorgé Livret Demarcq et Meens
20 février 2014, par Francis

Jacques Demarcq (Les Zozios, Nous, 2008) et Dominique Meens (L’Aigle abolie, P.O.L., 2005) n’écrivent pas sur, mais bien avec les oiseaux.

L’un mêle volontiers sa voix à leurs cris, leurs rythmes, leurs sonorités ; l’autre associe son regard à leur hauteur de vue. Une façon pour tous deux de prendre du chant vis-à-vis du monde tel qu’on veut nous le faire penser.

Comme ils sont poètes au sens le plus classique (ils aiment les Anciens) et le plus moderne (ils inventent des formes), il était prévisible qu’un musicien, Francis Gorgé les rejoigne pour donner de l’espace à leur verbe. Gorgé avait fondé le trio « Un drame musical instantané » en 1975, puis la paire Gorgé-Meens en 1982.

Cette fois, le trio aura deux voix, six cordes de guitare, et quelques puces d’ordinateur pour mieux gratter.

Les oiseaux, on sait, sont mi-gratteurs, et (oui) mi-tâteurs. C’est à un voyage tactile, et non pas tacticien, que ces trois-là nous invitent.




Le CD "Avec les oiseaux" est disponible dans la revue grumeaux 2.

Le prix de la revue est de 10 € avec le CD.

Vous pouvez commander la revue sur le site les grumeaux ou la réclamer dans toutes les bonnes librairies.

Bonne écoute ... et bonne lecture.




Lisez l’article de Jean-Jacques Birgé sur Mediapart


4. Les bois - Les cygnes

musique : Gorgé




11. Le crécerelle

texte : Meens


Falco tinnunculus

Tiens
J’irais bien m’poser là
Bin tiens j’y vais
J’tourne et jem’pose
Jem’pose
J’vais m’gonfler un peu
Ah j’suis bien là au coin de c’t’immeuble
Y a un truc qui m’gratte là
Attends voir
Ah ça y est ça gratte pu
Bon voyons voir
Voyons voir
Voyons
C’est tranquille ici au coin de c’t’immeuble
Y a pas d’corneilles font chier les corneilles
Voyons voir à gauche
Voyons voir
Voyons
Voyons voir
Voyons voir à droite
Y a un ot’truc qui m’gratte là
Ça y est
Très bien c’t’immeuble j’pouvais pas tomber mieux
En tout cas j’me r’pose drôlement bien
C’est bien simp’ ej’bouge pu kla têt
D’ailleurs j’la bouge pu
J’me r’gonfle encore un peu
Ejmendor presk
Aie !
Kesquecé kça ?!
Ah la garce !
J’l’ai pas vue arriver la salope !
Elle m’a pris par derrière saleté d’corneille
Elle m’a foutu un coup merde fichons l’camp




14. Des mésanges - des grives

musique : Gorgé, textes : Meens - Demarcq


Amies, qui passez
Comme passe la vie,
Vous jouez assez.

Amies qui passez
Me laisserez l’envie
D’un beau jour enlacé.

Si le froid n’est qu’un jeu,
Qu’il nous éveille un peu,
Je m’en ferai l’enjeu.

Amies, qui passez
Comme passe la vie,
Vous jouez assez.

Amies qui passez,
Jalousez-moi d’envie
Ce beau jour enlacé.

Le soleil inconstant
Voudrait que l’on s’ennuie ;
Mésange dans l’instant,
J’exploite cette suie.

Amies, qui passez
Comme passe la vie,
Vous jouez assez.

Amies qui passez,
Me laisserez d’envie
Ce beau jour enlacé.



grives se poursuivent
de siffluituis tui tui
dans les taillis ravi
nés de ruisseaux

d’abord d’un air déci
dé à lancer les décibels
trui trui trui trou tri
toute ouie l’tit trou d’fille

qui change de brindille alors
en sourdine en catimini
tchiiri tchui tchurii tchirii
chérie d’puis jeudi qu’j’ai ri

et à l’envie ainsi de suite
à leur 3e couvée les mauvis
ce ne sont pas les nuits
blanches qui les font rougir




15. Le rossignol

musique : Gorgé, texte : Demarcq


ôoo ! tro tio tio tio tiou tioute
filouloute
zzzou... troulahi touttitrotte
gigolotte

t’chatte
viens çà que j’te
trrrrreu
houîtt

oh oui

coït

& tsiiiii ?
peur ou pioupiou, l’appeau
hésite
gosse qui miaule
je trouverrou en poésie

à bout d’abois d’ma rose chignole
qui joue mille tours au
trrrou, bas, doux
Éros

guignol

article précédent : Mano a mano

article suivant : Suite à Bercé