Accueil > Mes standards > Gymnopédie n.1

Gymnopédie n.1

Erik Satie
28 juin 2016, par Francis

Créateur de l’expression « musique d’ameublement », précurseur de l’ambiant, inventeur de la musique minimaliste et de la musique répétitive, Erik Satie reste un visionnaire, un moderne.

Les trois Gymnopédies ont été écrites en 1888 et sont ses oeuvres les plus jouées à ce jour. Ces trois morceaux sont écrits selon un rythme à (3/4) et ont tous un thème et une structure similaires.

L’harmonie des Gymnopédies rompt délibérément avec de nombreuses règles harmoniques : les accords semblent comme chez Debussy se suffire à eux mêmes, l’harmonie ne supporte plus le discours, mais semble le générer. La sensualité harmonique nouvelle et l’atmosphère légère et rêveuse de la mélodie (genre, j’ose à peine y toucher), ouvrent de nouvelles voies à la musique.

Satie a toujours été fasciné par la Grèce antique, elle parcourt toute son œuvre, depuis les Gnossiennes jusqu’à La Mort de Socrate.

Mon interprétation est basée sur la transcription pour guitare de Thomas Königs.

article précédent : Syracuse