Accueil > Nouvelles > UN DRAME MUSICAL INSTANTANÉ

UN DRAME MUSICAL INSTANTANÉ

Jean-Jacques Birgé a mis en ligne de ses archives
13 mai 2011, par Dominique

Jean-Jacques Birgé a mis en ligne de ses archives.

Qui veut se rincer les oreilles y court.

La machine et mes doigts écrivaient : « pour qui veut se roncer les oreilles » ; je saisis ce lapsus calami (le lapsus est toujours calami, c’est l’écrit qui lapse et non la langue qui fourche) pour en tirer ce qu’il dit. Un Drame Musical Instantané, ça n’était pas et ça n’est toujours pas de la soupe. On pourrait se demander pourquoi et les archives répondent.

On les entend au travail, c’est-à-dire à l’otium (quand le Latin s’occupait d’autre chose que de son domaine ou de son commerce). Ces trois-là conversaient et de conserve naviguaient. D’où qu’on puisse les critiquer, n’est-ce pas formidable ? C’est surtout là qu’on devine ce que c’est que la soupe : quelque chose qu’on ne peut critiquer. J’ai vu et entendu cela en écoutant leur hommage à Mingus.

J’applaudis donc une troisième fois cette ouverture de la réserve qui d’être mise à la lumière disparaît en tant que réserve et s’avère belle dépense.

DM - Mai 2011.


article précédent : Youpie

article suivant : ne sont réellement ni domestiques comme nos